best

Voici un livre que je n'aurais sans doute jamais lu si je ne l'avais gagné sur le blog de Coccinelle. Catherine (Coccinelle) en parlait très bien et j'étais sûr de passer un bon moment. Eh bien, non! Grosse déception!

En fait, ce que j'éprouve pour ce roman est quelque chose que je n'ai jamais ressenti. J'ai l'impression d'avoir lu deux bouquins écrits par deux auteurs différents.

En effet, dans la première moitié du bouquin, le lecteur fait connaissance avec le héros Arthur Pfefferkorn, écrivain raté qui n'a écrit qu'un seul livre qui n'a pas décollé. Lorsque son ami de toujours et auteur de polars à grand succès disparait en mer, Arthur retrouve la veuve dont il est amoureux depuis toujours. Dans une grange, il découvre le dernier roman de son ami Bill, non terminé et abandonné sur une table. 

L'auteur raté ne fait ni une ni deux : il emporte le polar, le modifie, change le titre et l'envoie à son éditeur. Gros succès immédiat ! 

Jusque là, j'ai beaucoup aimé l'histoire. Je me doutais qu'Arthur serait pris à son propre piège, que tout ne pourrait pas tourner rond pour lui mais je ne m'attendais pas à une deuxième partie aussi ennuyeuse.

Le livre en question n'a pas été écrit par Bill mais par l'équipe qui lui a écrit tous ses romans. Dans chaque bouquin, un code était inséré. 

L'auteur envoie alors son héros dans un pays imaginaire coupé en deux dont les ethnies s'affrontent sans cesse. Changement de style, longueurs, descriptions inintéressantes, l'histoire s'en va dans tous les sens et j'ai décroché complètement. Je me suis même surpris à passer des pages pour en avoir plus vite fini avec cette histoire rocambolesque.

J'ai lu plusieurs critiques allant dans mon sens. Je ne suis apparemment pas le seul à avoir été déçu par ce "bestseller". Voyez aussi l'avis enthousiaste de Coccinelle

Avec ce livre, je participe au challenge US de Noctenbule

challenge US