pietra-viva-1397323-616x0

Voici le deuxième livre choisi chez Priceminister à l'occasion des matches de la rentrée littéraire.

Mon choix s'est porté sur ce bouquin car, en général, j'aime bien les romans historiques. Lire ce type de livres me semble une façon ludique d'apprendre des choses sur l'histoire de l'humanité.

Ici il s'agit d'une tranche de la vie du grand artiste qu'était Michelangelo.

Le roman commence avec la mort d'un moine que Michel Ange trouvait d'une beauté extraordinaire. Ce décès ainsi que celui de sa mère l'obsèdera longtemps.

J'ai appris que Michel Ange disséquait les cadavres. Je le croyais uniquement sculpteur.

Obsédé par la mort du moine, Michelangelo part pour Carrare afin de choisir des marbres qui serviront à construire le tombeau commandé par le pape Jules II.

tombeaudejules2

Là-bas, Michelangelo va rencontrer des amis (il en a très peu) et fera une rencontre inattendue : celle d'un enfant très réfléchi et très mûr pour son âge. Lui qui n'aime pas les enfants et le crie haut et fort se verra transformé par cette rencontre.

J'aurais voulu en apprendre un peu plus sur le grand sculpteur, déjà célèbre à l'époque où se situe l'histoire par sa Pieta et son David.

david

 

 

Celui-ci, je l'ai photographié à Marseille. L'original se trouve évidemment à Florence.

 

 

 

 

L'histoire se déroule dans un espace/temps bien défini et, de ce fait, le lecteur en apprend finalement peu sur l'artiste.

Le roman est plus une réflexion de l'artiste sur la vie et la mort, réflexion supposée par l'auteure. Je préfère les faits historiquement prouvés que des réflexions qui ne peuvent être que pures hypothèses.

Ma note : 15/20.

pricemininster