Pourquoi ai-je lu ce livre?andriat

D'abord parce que j'aime Frank Andriat. "Jolie libraire dans la lumière" est le 16e livre de l'auteur que je lis. Je l'ai découvert il y a une dizaine d'années alors que mon fils devait lire "Le journal de Djamila".

Ensuite parce que j'ai rencontré ce titre sur quelques blogs et que les avis étaient bons.

Et puis parce que le mot "lumière" est le mot du mois chez Calypso.

Challenge Un-mot-des-titres

Mon avis sur le bouquin?

Séduit ! J'ai vraiment été séduit par l'écriture de Frank Andriat dans ce nouveau bouquin. Même si j'ai aimé plusieurs de ses romans, aucun n'est, à mon avis, écrit avec autant de poésie que celui-ci.

Première phrase du récit par exemple : "Le soleil du matin, humide encore d'un souvenir d'aurore, glisse sur son visage et y dessine des chemins de lumière."

Vous êtes tout de suite transportés dans le roman, non? 

C'est donc plus les mots de Frank que l'histoire qui ont fait de ce livre un coup de coeur.

"Elle a laissé tomber les vêtements de son rêve : les libraires sont toujours à l'écoute de ceux qui se faufilent en leur jardin de livres."

Ce roman est avant tout une ode à la lecture et au livre. 

"Elle a ouvert cet ouvrage ce matin en arrivant et voilà que, déjà, il lui offre d'entrer en relation avec un inconnu."

"Chaque live est une âme. Elle en est persuadée depuis l'enfance."

Elle aime lire depuis l'enfance et a eu la chance de pouvoir ouvrir une librairie (on apprendra plus tard comment elle a pu réunir les fonds pour ouvrir sa boutique : ce sont des circonstances malheureuses dont je ne vous parlerai pas qui le lui ont permis). 

Sa librairie s'appelle "Matins" comme le titre d'un livre que lisait, un jour, un homme rencontré dans un train. Car de trains il en est beaucoup question aussi.

Ce jour-là, lorsque l'inconnu entre dans sa boutique, elle est plongée dans un livre qui la bouleverse.

"Vous étiez baignée de lumière pendant que vous lisiez. Vous m'avez donné envie de rencontrer cette histoire."

"Elle est troublée. Cet homme dégage un charme qui l'émeut; il est si loin de ceux qui font l'acquisitioin d'un livre comme s'ils achetaient un steak."

Si la libraire est si captivée par le récit, c'est qu'il parle d'elle, il raconte une partie de sa vie. Il cite également son fils et son frère. Tous les prénoms sont exacts.

La libraire veut rencontrer l'auteur; elle veut comprendre comment il lui a été possible de raconter cette épisode douloureux de son existence dans les moindres détails ou presque.

Elle contacte donc la maison d'éditions et invite l'auteur pour une séance de dédicaces.

"Ce matin, après avoir ouvert les portes de sa librairie, elle prend peur. Si tous les livres qui reposent ici étaient semblables à ce texte vampire qui lui a sucé le sang? Si tous les auteurs qu'elle aime n'étaient là que pour la ramener vers la douleur?"

"Un coup de téléphone et déjà son rêve se concrétise. L'éditeur artisan saute de joie à l'annonce de la nouvelle."

"L'auteur est enchanté. Nous serons présents à votre rendez-vous."

J'espère vous avoir donné envie de lire ce très beau roman plein de poésie, de sentiments, de vie, ...

coeur

"Pour préparer cette rencontre, il faut qu'ils se voient..."