Voici un livre que j'ai reçu en prêt. Liliba en a fait un livre voyageur. C'est une très bonne idée.
délivrances

Quand j'ai lu l'avertissement de l'auteur en début de livre : "Certains passages contiennent des scènes violentes ou déstabilisantes. Ce livre est déconseillé aux âmes sensibles ainsi qu'aux personnes atteintes de dépression", j'ai été surpris et je me suis demandé dans quoi je plongeais tête baissée. Mais je vous rassure tout de suite, ce bouquin ne m'a donné aucune envie de me suicider; c'est évidemment une fiction et je le prends comme telle.

Je ne l'ai pas trouvé violent mais c'est vrai que certaines scènes ou réflexions pourraient déstabiliser certaines personnes dépressives.

Il s'agit d'un recueil de 4 nouvelles dont le fil conducteur est la mort.

La première "Chute céleste" nous conte l'histoire d'une euthanasie voulue par le malade. La deuxième "Du plus haut des cieux"  est une lettre de désespoir de quelqu'un sur le point de se suicider. La troisième "Désir ultime" parle d'un suicide programmé. Quant à la dernière "Lettre à toi mon ange", c'est une lettre à une absente dans laquelle l'auteur parle de "sortie du corps". 

Dans ces nouvelles, l'auteur parle de la vie après la mort, une vie bien meilleure que celle que nous menons ici bas.

J'ai lu ce livre à un moment où je me posais beaucoup de questions sur l'après-vie suite au livre de Patricia Darré " Un souffle vers l'éternité". 

Ces nouvelles ne m'ont pas touché plus que ça. Certains lecteurs fragiles pourraient peut-être avoir envie d'aller voir de l'autre côté si la vie est aussi belle et facile que décrite ici. Dans le doute, abstenez-vous!

J'ai apprécié la plume de l'auteur et ses descriptions précises et non lassantes.