J'avais promis à mes élèves de leur lire le célèbre conte d'Andersen "La petite fille aux allumettes" (que la plupart ne connaissaient pas) avant Noël.

dor

Et puis, j'ai entendu à la radio que Maureen Dor contait cette histoire sur un CD vendu avec le magazine Femmes d'aujourd'hui. Je me suis précipité dans ma librairie habituelle pour acquérir ce conte.

J'ai donc épargné ma voix et ai fait écouter aux enfants cette très belle mais très triste histoire. 

Une petite marchande d'allumettes, le soir du réveillon de nouvel an, essaye en vain de vendre ses allumettes aux passants. Elle n'ose pas rentrer chez elle sans rapporter de l'argent à son père. 

Elle a tellement froid que, pour se réchauffer, elle craque une allumette. Aussitôt apparait un feu de bois auquel elle se réchauffe un instant. Une fois l'allumette éteinte, le feu s'évanouit.

La petite fille craque alors allumette sur allumette et, à chaque fois, elle a une vision. Lorsque c'est sa grand-mère qui lui apparait, la petite fille utilise toutes les allumettes restantes afin que sa grand-mère ne disparaisse pas.

Au petit matin, on la retrouve morte de froid.

Une bien triste histoire à lire à Noël. 

Un conte inhabituel. La plupart se terminent bien...

Voici, pour ceux qui veulent l'écouter une version de ce conte :

 

En cherchant si je trouvais la version de Maureen Dor sur Youtube (elle n'y figure pas, apparemment), j'ai trouvé cette chanson de Chantal Goya. Je ne l'avais jamais entendue. 

 

J'ai écrit ce billet dans le cadre du challenge de Catherine "Des contes à rendre".

challenge contes européens