Voilà un livre qui serait resté encore longtemps dans ma bibliothèque s'il n'y avait  eu mon challenge. juillet

Après deux livres dont le titre comportait une saison, je me suis lancé dans celui-ci dont le titre comporte le nom d'un mois sans savoir que Juillet était, ici, un prénom.

Je m'en suis rendu compte dès les premières pages mais j'en ai quand même continué la lecture. C'était maintenant ou jamais.

Le hic, c'est que ce livre compte 680 pages et qu'il m'a fallu près de 15 jours pour en voir la fin. Je ne me suis pas ennuyé une seconde lors de cette lecture surprise, donc, j'ai bien fait de l'extirper de ma PAL.

Je ne trouve rien à dire de négatif sur ce roman qui m'a fait passer de bons moments. Les personnages sont intéressants, typés, différents les uns des autres. Certains sont évidemment plus sympathiques que d'autres. Et on suit leur évolution avec plaisir. On rit avec eux, on est joyeux ou tristes comme eux, on peut même pleurer avec eux...

Comment résumer un aussi gros bouquin? Comment vous donner envie de le lire? Je vais essayer...

Juillet est évidemment le héros de l'histoire. C'est le 4e fils de la famille Laverzac et le successeur d'Aurélien (qui l'a adopté), vigneron prospère qui dirige son domaine et ses hommes d'une main de maitre.

Il y a aussi Robert, médecin et Louis-Marie, auteur dramatique qui se sont éloignés du domaine et du monde de la viticulture. Alexandre est resté au domaine mais il est clair que son frère a la vigne dans le sang et Alex est un peu la cinquième roue de la charrette.

A la mort du patriarche, le domaine revient à Juillet qui est nommé gérant à vie. Alexandre se sent lésé et ne se laissera pas faire. Il est près à tout pour évincer le "bâtard" et prendre sa place.

 

L'avenir de Fonteyne est en jeu. 

Juillet arrivera-t-il à conserver le domaine intact?

En plus de ces problèmes de jalousie et de succession, nous découvrons les amours des uns et des autres. Mais les femmes qui entrent dans la famille Laverzac seront toujours un peu tenues à l'écart des problèmes familiaux car, dans la peine, les 4 frères s'unissent et font front. Même Alexandre finira par revenir à Fonteyne...

Un livre à lire sans hésitation. 

challenge Lire sous la contrainte

Ce livre me permet également de participer au challenge "Douce France" de  Evy  et au challenge "Régions" de Lystig avec le sud-ouest.

challenge douce france

challlenge vivent nos régions