Les contes de la luneTout d'abord, je remercie Elisabeth Delaigle de m'avoir envoyé son livre, un livre qui m'a beaucoup plu.

Les contes d'Elisabeth Delaigle ont tous un point commun : la lune sinon ils sont très différents. L'action se passe dans des endroits très différents, les héros sont aussi bien des hommes que des animaux, les aventures n'ont rien à voir les unes avec les autres. L'auteure a su se diversifier, ce qui est un point positif, je trouve.

Autre point positif : l'écriture d'Elisabeth Delaigle est parfaite, les phrases très bien construites; je n'ai relevé aucune faute d'orthographe (ce qui devient rare), le style est très bon. Les contes sont facilement accessibles aux enfants à partir de 8 ans, je dirais, même s'ils sont un peu longs pour des lecteurs débutants.

Un point commun donc : la lune.

- Le premier s'intitule "Le buveur de lune" et se déroule chez les Indiens d'Amérique du Nord.

- Le deuxième, "La fileuse de lune" est un conte, genre conte de fées. Un sort est jeté à la princesse qui voit, à chaque pleine lune, ses cheveux pousser indéfiniment.

- Dans "Les croqueuses de lune", des souris sont prêtes à dévorer la lune qu'elles prennent pour un fromage.

- Ensuite vient "Le boxeur de lune" qui se bat contre lui-même grâce à la lueur de la lune qui projette son ombre contre un mur.

- "La voleuse de lune" est une chatte prête à tout pour décrocher la lune et se faire bien voir du matou de la maison.

- "Les chasseurs de lune" sont deux enfants dont l'intention est de faire tomber la lune sur terre en lui décochant des flèches.

- Enfin l'action du "pêcheur de lune" se déroule dans l'ouest canadien. Mayak est un ourson qui croit pêcher la lune qui se reflète dans l'eau de la rivière, ce qui fait bien rire sa mère.

J'ai lu chacun de ces contes à des enfants de 4e primaire (environ 9 ans) qui ont eu l'air d'accrocher à l'écriture d'Elisabeth Delaigle.

Une belle découverte.