annaYaël Hassan est sans doute mon auteur jeunesse favori. J'ai déjà lu quelques romans qui m'ont tous plu. Aussi, quand j'ai vu celui-ci chez OXFAM, je n'ai regardé ni le prix (2eur) ni le résumé, je l'ai emporté aussitôt.

Il faut quand même reconnaitre que Yaël Hassan ressasse souvent les mêmes sujets : la relation grands-parents/petits-enfants, la déportation, un secret familial bien caché, ...

Ici tous ces sujets s'y retrouvent.

Déborah et Simon sont en vacances dans la maison de leur grand-père. Il fait mauvais, aussi, les enfants décident d'explorer le grenier.

Ils découvrent une photo de leur grand-père accompagné d'une jeune fille inconnue. Au dos de la photo, un nom : Anna.

Ils découvrent ensuite le cahier intime de leur aïeul. Ils décident de le lire sans lui en parler. C'est ainsi qu'ils découvrent la vie cachée de leur grand-père avant qu'il n'épouse leur grand-mère. Anna était sa première petite amie, déportée lors de la rafle à Paris en 1942.

Et si Anna était toujours vivante? Déborah et Simon décident de connaitre la réponse à cette question en lançant non pas une bouteille à la mer mais un message sur Internet...

Tout est bien qui finit bien, trop bien, pour moi mais on ne peut qu'être ému par cette histoire assez touchante.

Pour ceux qui connaissent, je dirai simplement que c'est du Yaël Hassan.

Je participe avec ce titre au challenge "jeunesse".

challenge-jeunesse-