chaseKen Brandon vient de tromper sa femme pour la première fois avec la fille de son patron et sa collaboratrice quand il découvre une femme assassinée sur la plage.

Ken fuit, il ne peut appeler la police. Il risquerait d'y perdre à la fois sa femme et son boulot.

Un bouton en forme de balle de golf est retrouvé non loin du lieu du crime. 4 vestes seulement portant ces boutons ont été vendues. Ken a acheté l'une d'elle.

L'inspecteur Lepski vient donc sonner à sa porte et lui demande de lui montrer la veste ainsi que les boutons de rechange. Horreur il en manque un!

Le soir du crime, lorsqu'il est sorti du pavillon de sa maitresse, un homme l'a aperçu sur la plage. Un chantage commence. Soit il allonge du fric, soit le maitre chanteur avertit sa femme et la police.

Ken ne sait que faire quand le maitre chanteur est assassiné...

Et si les soupçons s'égaraient vers un peintre un peu fou dont le père a acheté la même veste que Ken? Les toiles de ce peintre sont horribles : des femmes égorgées, dégoulinantes de sang, la tête d'un homme arrachée de son torse, ...

Ken est soupçonné mais quelque chose cloche...

Ce livre compte 250 pages et, dès la centième, nous connaissons le nom du meurtrier. Ce n'est pas gênant car, tout au long des 150 pages restantes, le lecteur se demande si c'est bien lui le meurtrier. Au fait, est-ce bien lui? Si vous voulez la réponse, vous lisez ce livre. Je pense que vous apprécierez la plume de James Hadley Chase.

Avec cette lecture, je participe au challenge "littérature anglaise" d'Antoni.

Challenge-anglais