sauver noelTrois années ont passé depuis le Noël d'Harold et de ses petits lutins (voir du même auteur "Une seconde avant Noël").

Nous sommes à Londres en 1854. La nuit de Noël est passée et aucun enfant n'a reçu les cadeaux commandés. Que se passe-t-il? Qu'est devenu le Père Noël? Pourquoi n'a-t-il pas récompensé les enfants sages?

Gloria Pickwick, respectable gourvernante veut tirer l'affaire au clair. Non seulement sa fille n'a reçu aucun cadeau de la part du Père Noël mais, en plus, de curieux personnages viennent d'emménager dans l'immeuble voisin. Qui est cet étrange baron Ahriman? Quelle est cette diligence qui vient régulièrement chez lui et qui disparait mystérieusement dans un tunnel?

Gloria est une femme énergique; elle prend l'affaire en main. Elle se rend clandestinement chez son voisin et délivre un petit garçon qui était enfermé dans un placard. C'est Harold, le petit héros du bouquin précédent.

Harold lui raconte que l'usine à jouets a été saccagée, que les lutins qui fabriquent les jouets ont fui, que les rennes volants ont été enlevés et que le Père Noël a disparu.

Gloria décide de régler le problème mais c'est sans compter sur les forces du mal qui sont revenus sur Terre après une longue période d'exil.

Gloria, Harold et les lutins retrouvés n'ont plus qu'une idée en tête : sauver Noël si c'est encore possible.

S'en suit un long combat entre le bien et le mal, combat vieux comme le monde et que je trouve étrangement d'actualité. Il suffit d'écouter les informations et l'on se rend compte que le diable est parmi nous et frappe régulièrement partout dans le monde. Je pense, par exemple, au tireur de Liège.

Mais nous n'allons pas polémiquer sur le sujet. Un conte reste un conte et ... tout est bien qui finit bien.

En toute honnêteté, j'ai préféré le premier volume mais, si vous lisez l'un, vous aimerez lire la suite.

Sardou a également écrit "L'arche de Noël" que je vais lire très bientôt ... ou dans un an.