coppéePetit à petit, je découvre les auteurs belges. Il est vrai qu'on n'en parle pas beaucoup, les Français se disputant la part du lion. C'est par hasard que je suis tombé sur "Julie" de Benoît Coppée, un auteur que je ne connaissais pas.

Julie s'ennuie quelque peu dans sa vie de femme mariée avec enfants. C'est le train-train quotidien, rien ne se passe, les jours se suivent et se ressemblent jusqu'au jour où...

jusqu'au jour où elle reçoit une lettre d'un admirateur secret. Il lui dit qu'elle est belle ce dont elle doute. Julie se surprend à attendre les lettres de son admirateur, un petit nuage blanc dans un ciel gris. Il lui laisse l'adresse d'une boite postale afin qu'elle puisse lui répondre ce qu'elle s'empresse de faire.

S'en suit une correspondance qui vient chambouler la vie tranquille de l'héroïne de ce roman.

Un jour, Julie veut rencontrer celui qui se fait appeler Lucas. La première rencontre n'aura pas lieu car le mari est sur place. Une deuxième rencontre est prévue. Julie sait enfin à quoi ressemble son soupirant.

Un événement imprévu surgira et changera le cours de la vie de ces 3 individus, mari compris.

Une histoire toute en tendresse qui ravira les âmes "fleurs bleues" mais qui ne m'a pas convaincu plus par le style de l'auteur que par le récit en lui-même. Benoît Coppée adopte un style très poétique qui, s'il m'a enchanté dans les premières lettres de Lucas à Julie, a fini par me lasser. Certaines phrases m'ont semblé bien difficile à comprendre. A vous de juger...

Avec ce titre, je participe au challenge de Reka "Littérature belge".

challenge littérature belge