sourireVoici un livre que je n'aurais sans doute jamais lu s'il ne m'avait été offert par Argali à l'occasion de l'anniversaire de son blog. Je la remercie pour ce cadeau qui m'a fait plaisir et qui m'a vraiment bien plu.

L'auteure, Marie Sellier, ex-journaliste, nous plonge dans la Renaissance de de Vinci. Le grand maitre a été invité au manoir de Cloux (aujourd'hui appelé CLos Lucé) près du château d'Amboise par François Ier. Il y finira sa vie et y abandonnera quelques toiles dont la célèbre Joconde.

Caterina vient travailler au manoir succédant à sa soeur morte en couche afin de seconder la cuisinière qui s'est blessée. Caterina ne parle pas, elle est considérée comme simplette mais est très jolie. En fait, elle est malentendante. De Vinci le remarquera et lui offrira sa "merveille", un instrument qui lui permettra de capturer les mots et sortir ainsi, peu à peu, de son silence.

Dans la chambre de Léonard, la jeune fille découvre le portrait de Mona Lisa qui ressemble très fort à sa propre mère décédée. C'est à elle qu'elle ouvre son coeur.

Je ne vous raconte pas toute l'histoire (l'amour y a sa place également), je vous conseillerai seulement le livre. C'est une histoire agréable, intéressante à lire même si certains personnages ont été inventés de toute pièce comme l'héroïne qui côtoie ainsi les personnages de l'époque. L'auteure aime ce mélange.

De la même auteure (ça fait drôle au féminin), j'aimerais maintenant lire "Le journal d'Adeline" (un été avec Van Gogh).

Avec ce livre, je participe au challenge "littérature de jeunesse" initié par Hélène, Mélo et Audrey.

challenge-jeunesse-