Un aveugle triste et sublime

sur son accordéon fané

fait gémir un air anonyme

entre les tables d'un café.

 

La foule indifférente écoute

la chanson venue Dieu sait d'où

chanson cueillie au bord des routes

comme une fleur dans les cailloux.

                               Auguste Marin