passer l'hiverJe rencontre Olivier Adam sur beaucoup de blogs; c'est un auteur à succès mais je ne le connaissais pas.

Mon fils a dû lire "Comme les doigts de la main" à l'école. Il n'a pas aimé (mais ce n'est pas une référence), je ne l'ai pas lu.

J'ai voulu rencontrer cet auteur à travers ses nouvelles et j'ai choisi "Passer l'hiver" pour un premier contact.

Premier contact qui sera sans doute le dernier car je n'ai pas aimé ces nouvelles sans intérêt et surtout sans chute.

Définition de nouvelle : Proche du roman, la nouvelle est une histoire courte (short story en anglais) qui ne se concentre que sur un seul événement qui se termine par un événement inattendu (la chute), un point fort dans la narration.

Si j'ai trouvé la description des états d'âme du personnage principal dans chaque texte (pour moi inintéressante), je n'ai pas trouvé ce "coup de foudre" soudain qui relance la nouvelle, en donne une autre interprétation. Mais on peut toujours réinventer le genre.

C'est plat, rien ne m'a attiré dans ces histoires lues et aussitôt oubliées. Ne me demandez pas de résumer une des nouvelles de ce recueil. Je ne me souviens d'aucune d'entre elles!

Je ne sais pas si je tenterai une deuxième rencontre.