barbaraVoilà longtemps que je n'avais plus lu de romans de Barbara Taylor Bradford, née en Angleterre, journaliste à Londres, spécialiste de la mode et de la décoration intérieure puis auteure à succès expatriée aux Etats-Unis.

Son premier roman "L'espace d'une vie" parait en 1979 et connait un immense succès.

J'ai découvert cette auteure en 1993 et celui-ci est le 22e livre lu.

Les personnages de BT Bradford évoluent souvent dans le Grand Monde et se retrouvent à la tête d'entreprises très puissantes.

C'est pareil ici.

Nous sommes en 1904. Edward a 19 ans, vit une vie insouciante à l'université mais, par un hiver glacial, son univers bascule : son père, un de ses frères, son oncle, un de ses cousins meurent brutalement. Edward doit quitter sa vie estudiantine pour travailler dans l'entreprise famiale où la suspicion règne.

Soutenu par son cousin, Neville, qui soupçonne un acte criminel, Edward se jure de découvrir la vérité, de venger ses morts et de reprendre la tête de l'entreprise familiale car, depuis 60 ans, le contrôle de l'empire a été usurpé par une famille alliée par le sang mais néanmoins rivale : les Grant.

La confrontation sera impitoyable.

Voilà une histoire qui nous emmène dans les premières années du XXe S où pauvres et riches se cotoient...

Avec ce livre, je participe au challenge d'Antoni :God Save The Livre.

Challenge-anglais