Hier, je vous ai parlé de Sylvie Ptitsa, auteure à l'imagination débordante, aux multiples qualités. Aujourd'hui, je vous dévoile un scoop :

Le livre Où tu voudras

Eh oui! Sylvie et moi, nous sortons un livre!

Je vous explique :

Sylvie a lancé une sorte de défi à ses blogueurs/amis. Nous sommes plusieurs à nous être lancés dans l'aventure. J'ai tout de suite accepté, tellement je trouvais l'idée séduisante.

Sylvie a commencé un conte. C'est l'histoire d'un mage, un peu déprimé (il ne sait pas trop pourquoi).

" Un mage illuminait toute sa contrée de ses lumières... L'homme était réputé pour sa sagesse autant que pour la puissance de sa magie...
Mais au matin d'une nuit de nouvelle lune, le mage sentit dès son réveil qu'il n'était plus le même... Une émotion confuse et sourde le corsetait corps et âme...
Le lendemain, cela n'allait pas mieux...Et les jours suivants, cela empira encore...
Alors, craignant de devenir fou s'il demeurait ainsi enfermé en lui-même, le mage décida de partir...
Où? Il ne le savait pas... Il prit un chemin au hasard et marcha, marcha, ..."

Vous l'aurez sans doute deviné, le défi consistait à continuer l'histoire et à envoyer la suite à Ptitsa qui la continuerait.

Ce défi m'a beaucoup amusé. J'ai essayé de coincer Sylvie, de l'emmener là où elle ne s'y attendait pas mais je crois que, finalement, c'est plutôt moi qui suis allé là où je ne pensais pas mettre les pieds.

C'est Sylvie qui a mis un point final au récit d'une manière tout à fait originale que je ne vous dévoilerai évidemment pas. Originale? Oui puisque le lecteur a un rôle à jouer dans la fin de l'histoire. Mais chuuut !

Alors, si vous voulez nous suivre dans cette aventure quelque peu rocambolesque (c'est un conte pour adultes), vous vous rendez sur le site de l'éditeur en cliquant sur la couverture.

Si vous voulez feuilleter le livre, vous cliquez ici.

Acheter Où tu voudras

Acheter Où tu voudras

Quand le bouquin a été terminé, nous avons, tous les deux, relu notre histoire écrite à quatre mains et, ni l'un ni l'autre nous n'avons retrouvé nos propres écrits. Les deux écritures se sont mélangées, c'était l'harmonie parfaite. Je vous mets au défi de retrouver les mots de l'un et de l'autre. C'est, par moments, impossible.