mortC'est un cri, un cri de douleur, un cri de désespoir que pousse Ghislain, le jeune héros de ce livre de Frank Andriat. Un cri qui résonne tout au long du récit mais qui s'estompe avec le temps.

 

Son père est mort et Ghislain ne l'admet pas. Son père les a quittés, lui et sa mère et il lui en veut terriblement. Il n'arrive pas à dire ces mots : "Papa est mort". Son père est là, dans sa tête et Ghislain voudrait le tuer, l'enlever de son esprit. Il est très malheureux et se replie dans sa solitude et son malheur jusqu' à ce que ...

Un peu par provocation, Ghislain aborde une jeune fille. Le contact s'établit directement. Cette fille parviendra à force de patience à lui redonner goût à la vie mais je ne vais pas tout dévoiler de cette histoire. A vous de suivre le héros de Frank Andriat dans sa renaissance à la vie.

Un livre écrit d'abord pour les ados, bien sûr.