"De l'autre côté de la rivière", c'est une chanson de Gilbert Bécaud. Ajoutez-lui un prénom "Sybilla" et vous aurez un très bon livre d'Edmée de Xhavée.

rivieresybilla  Voilà déjà un bon moment que je connais Edmée. Nous nous sommes rencontrés par blogs interposés. Elle venait de publier "Les Romanichels" que je me suis empressé d'acheter et de lire. Je vous en ai parlé ici.

Un peu moins de deux ans plus tard, je retrouve Edmée avec son nouveau bouquin "De l'autre côté de la rivière, Sybilla".

La couverture m'attire; je lis à peine le résumé, je n'hésite pas et je commande le livre chez Chloé des Lys.

Sitôt reçu, je commence sa lecture, sûr de l'effet qu'il produira sur moi. Les lecteurs du blog d'Edmée savent ce que je veux dire. Sa littérature nous accroche et nous vivons avec elle les différentes aventures qu'elle nous relate, aventures qui sont souvent des pages de vie, d'une vie riche en rencontres et en découvertes.

Ce que je ne savais pas en lisant ce bouquin, c'est qu'il me plairait plus encore que "Les Romanichels".

"De l'autre côté de la rivière, Sybilla" est un très bon bouquin, impossible d'en douter! 

Emma et Jean, deux enfants au passé douloureux, ont grandi et ouvrent un restaurant. Lors de son inauguration, ils invitent tous ceux qui ont compté dans leur vie : ceux qui ont été bons pour eux, comme ceux qui les ont blessés dans leur existence car les épreuves font grandir, pas vrai?

Et ils se souviennent de leur parcours, de leurs joies, de leurs tristesses, ... Les invités font l'objet de souvenirs. Edmée nous invite à parcourir leurs existences, à découvrir leur caractère, à s'interroger sur leurs actions et peut-être même à les comprendre quand ils agissent mal.

En filigrane, on découvre Sybilla, l'ancienne gouvernante des enfants, qui est une narratrice tout à fait particulière de ces faits de vie. Plusieurs fois, je me suis demandé comment elle pouvait connaitre tous ces personnages aussi bien, leurs faits et gestes, leurs sentiments. Ca me semblait impossible et le roman n'en était pas tout à fait crédible. Je me suis même dit qu'Edmée aurait dû choisir un narrateur extérieur à l'histoire.  Puis, j'ai compris car, de là où elle se trouve, elle voit tout, elle sait tout.

Je ne vous en dirai pas plus pour ne pas trop dévoiler l'intrigue. N'hésitez pas, frottez-vous à la plume d'Edmée, rencontrez Sybilla, Emma, Jean, leur famille et leurs amis. Vous ne pourrez passer qu'un agréable moment.

J'espère, Edmée, que tu nous prépares un troisième roman dans lequel nous pourrons plonger avec autant de délectation.